Infos « Le dispositif RHU »

Logo-ANR
logo-investir-avenir

Le Plan d’investissement d’Avenir (PIA)

L’Agence nationale de la recherche (ANR) fait partie des deux principaux opérateurs, avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), chargés de soutenir l’innovation énergétique dans le cadre du PIA. Outil original et inédit de soutien aux secteurs clefs de l’économie française, le PIA s’est déployé en quatre vagues (2010, 2014, 2017, 2018) pour renforcer le potentiel de croissance de long terme de la France.
Avec le quatrième appel à projets RHU, l’Etat continue à contribuer à cet effort de structuration des équipes de recherche en santé. En effet, en stimulant l’innovation et en facilitant la recherche hospitalo-universitaire en santé, l’action RHU vise à créer un écosystème conduisant à l’établissement d’un partenariat durable et productif entre équipes académiques et industrielles.

L’action Recherche Hospitalo-Universitaire (RHU)

L’action recherche hospitalo-universitaire en santé (RHU) vise à soutenir des projets de recherche translationnelle en santé ou de recherche clinique, qui s’appuient sur des recherches fondamentales en biologie, en épidémiologie, en sciences sociales ou en économie de la santé.

Les projets sont financés sur une durée de 5 ans maximum.

L’action RHU a pour objectif d’apporter bénéfice pour la prise en charge des patients, l’amélioration de la compréhension des maladies, des traitements plus efficaces et mieux tolérés, ou une amélioration de la performance des systèmes de soin.

L’appel à projets RHU vise à créer un écosystème conduisant à l’établissement d’un partenariat durable et productif entre équipes académiques et industrielles. Elle souhaite soutenir des projets de recherche avec un fort potentiel de transfert rapide vers l’industrie ou vers la société. Le transfert pourra concerner notamment le développement de dispositifs médicaux, de biomarqueurs à visée thérapeutique ou diagnostique, de plateformes technologiques, de bio-informatique ou de biologie des systèmes.

L’objet du partenariat académique-entreprise en liens étroits avec les partenaires socio-économiques :

  • doit permettre de dépasser la logique organique (organisme / institutions) en décloisonnant les structures (organismes publics / entreprises privées / collectivités territoriales),
  • devrait être un marqueur du retour économique ou sociétal fort des projets soutenus.